Il fut un temps où obtenir un diplôme universitaire était une garantie d'emploi.

Philippe Pouletty


Philippe Pouletty

Premières années de l'ancien interne dans le secteur de l'entrepreneuriat

En 1995, Philippe Pouletty (nouvelobs.com) a soutenu l'institution de DrugAbuse Sciences Inc. durant son passage productif au sein de la Silicon Valley. La compagnie travaille sur de nouveaux traitements donnant les moyens de surmonter la toxicomanie ainsi que l’alcoolisme. Spécialiste de la biotechnologie, Clonatec se trouve être une pionnière de cette discipline sur le territoire français. L'enseigne a été constituée par Philippe Pouletty au commencement de sa carrière de chercheur. Important protagoniste dans l'univers de la transplantation d’organes, SangSat a développé et vendu une substance antirejet particulièrement efficiente, la Thyloglobuline. Ce médicament atypique se trouve être acheté par Genzyme dans les années 1990.

Altimmune se joint au fonds de placement dirigé par Philippe Pouletty courant 2007 et se retrouve ensuite intégrée à Pharmathène US. Inscrite au New York Stock Exchange (NYSE), la compagnie se concentre sur la mise au point d’immunomodulateurs destinés aux vaccins et aux substances soignant les infections. Depuis 2005, Théraclion élabore et vend de nouveaux dispositifs thérapeutiques par ultrason. Le portefeuille Truffle Capital contribue ainsi aux études sur les carcinomes mammaires et les tumeurs thyroïdiennes via cette société. Truffle Capital a entre autres mis en place Neovacs en 2003 afin d'élaborer des traitements contre les syndromes en rapport avec l'auto-immunité. Étant donné sa nature intéressante, le laboratoire se retrouve introduit en bourse en 2010. Entre 2009 et 2010, Philippe Pouletty se trouve être le gérant par intérim de Theradiag. Présente dans le portefeuille de Truffle Capital dès 2003, la startup spécialisée en diagnostic est introduite en bourse courant 2012.

Les interventions du fonds de placement Truffle Capital en faveur de l'innovation

La compagnie française Carmat se révèle introduite en bourse à partir de 2010 en raison des capacités de businessman du Dr Philippe Pouletty. Le chercheur a aussi brillé à travers les accomplissements de cette société en matière de cœurs artificiels. Par moment, Truffle Capital joint diverses entreprises de son portefeuille afin de renforcer l'évolution de ses nombreux travaux de recherche. Abivax a entre autres assimilé Wittycell et Splicos en vue d'optimiser la production de vaccins et d’adjuvants. En 2011, l'administrateur de Truffle a soutenu l'institution de deux établissements experts dans l'élaboration de pièces artificielles pour le milieu industriel ou médical ainsi que de prothèses, Carbios et Kardiozis. Via les entreprises Deinobiotics et Biokinesis, Truffle Capital donne l'opportunité d'élaborer une nouvelle catégorie d'antibiotiques et de contre le cancer. Mesurant les enjeux du domaine, Philippe Pouletty soutient concrètement ces unités de recherches encourageantes.

Au cours de son internat, Philippe Pouletty bénéficie d'un soutien financier de l’INSERM pour ses études en immunologie. Le jeune chercheur a eu l’opportunité de raffermir nettement ses connaissances dans cette discipline au sein de l’hôpital Saint-Louis. Avant d'entrer à Stanford courant 1986, le jeune chercheur reçoit son doctorat en médecine avec les félicitations du jury à l’université Pierre-et-Marie-Curie. Après avoir eu son baccalauréat série C, Philippe Pouletty intègre la faculté de médecine de l’université de Paris VI (UPMC). Le futur chercheur sort diplômé courant 1981.

Accomplissements remarquables au profit de la recherche médicale

Depuis ses recherches à Stanford, Philippe Pouletty a enregistré environ 30 brevets personnels à l'échelle mondiale. Ce spécialiste en immunologie bénéficie par ailleurs d’une solide notoriété au sein de cet établissement. Évoluant en Europe et aux États-Unis, Philippe Pouletty a créé une foule d'établissements de biotechnologie élaborant des traitements et des outils médicaux novateurs. Le médecin bénéficie d'une foule de concrétisations dès son arrivée dans le monde des entrepreneurs. En vue de simplifier les injections de liquidités dans l'univers de la recherche et d'encourager l’innovation technologique, le futur DG de Truffle Capital a apporté depuis 1999 divers changements comprenant le perfectionnement de la fiscalité et la mise en place du statut de jeune entreprise innovante (JEI).